Génération Cero

Au-delà de la COP27 : les attentes à travers l'Europe

24 novembre 2022
Connaissances

Au cours de l'année qui s'est écoulée depuis la dernière COP à Glasgow, au Royaume-Uni, nous avons vu des signes sans équivoque de l'urgence climatique en cours, allant d'inondations dévastatrices à des vagues de chaleur et des sécheresses sans précédent. Cependant, des pays du monde entier ont également été confrontés aux impacts des crises énergétique, alimentaire et du coût de la vie, et par conséquent, seuls 29 pays sur 194 ont présenté des plans climatiques nationaux renforcés. On espérait que la conférence de cette année serait la « COP de mise en œuvre ». Une autre itération étant maintenant terminée, nous examinons si elle a été livrée et ce qui doit se passer ensuite.

Malgré certaines actions prometteuses, y compris une série de mesures symboliques sur les pertes et dommages, beaucoup verront la COP27 comme une nouvelle occasion manquée de maintenir les températures mondiales sous le seuil de 1,5°C. La Journée de l'énergie elle-même n'a pas réussi à assurer une "transition juste" loin des combustibles fossiles. En fait, il y avait plus de lobbyistes des combustibles fossiles à la COP27 qu'à toute autre conférence précédente, malgré le fait que le secteur de l'énergie contribue actuellement environ trois quarts des émissions de gaz à effet de serre globalement.

À l'avenir, nous espérons que l'Europe continuera d'être le chef de file de la réforme énergétique. Le Green Deal de l'UE a présenté un certain nombre de propositions visant à rendre les politiques de la région aptes à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d'ici 2030, y compris le plan REPowerEU pour construire un nouveau système énergétique. Mais chaque pays d'Europe commence à un point différent, a des défis uniques à surmonter et devra identifier les solutions qui fonctionnent le mieux pour lui et pour la planète.

Nous avons interrogé nos équipes à travers l'Europe pour savoir ce qu'elles souhaitent voir se passer au-delà de la COP27 et les actions à mener pour propulser chaque pays vers la transition énergétique.

Royaume-Uni

À la COP27, Rishi Sunak a déclaré que « le climat et la sécurité énergétique vont de pair, la guerre odieuse de Poutine en Ukraine et la hausse des prix de l'énergie à travers le monde ne sont pas une raison pour ralentir la lutte contre le changement climatique. C’est une raison pour agir plus vite. Et au Royaume-Uni, le déploiement des énergies propres va dans la bonne direction. Les sources renouvelables, notamment l’énergie éolienne et solaire, constituent désormais plus de 40 pour cent de son approvisionnement énergétique - une multiplication par quatre il y a dix ans, et le comité d'audit environnemental vient d'annoncer qu'il est sur le point d'examiner le rôle que les technologies d'énergie solaire terrestres peuvent jouer dans le voyage du Royaume-Uni vers le zéro net.

Cependant, il reste encore des obstacles à surmonter et des attitudes à changer. Pas plus tard que la semaine dernière, la secrétaire à l'environnement Thérèse Coffey a confirmé les restrictions sur la construction de fermes solaires sur des terres agricoles. Notre équipe au Royaume-Uni espère voir des plans concrets mis en place pour surmonter les obstacles au développement solaire.

Declan Deasy, Chief Operating Officer basé au Royaume-Uni, dit « Au milieu d'une crise énergétique mondiale, le déploiement des énergies renouvelables doit être au cœur de la conversation sur le climat. L'énergie solaire est bon marché, verte et locale, et doit jouer un rôle vital dans notre quête du zéro émission. Au Royaume-Uni, nous constatons de fortes tendances de croissance sous-jacentes dans l'industrie, un soutien public élevé pour le solaire et des développements continus dans la technologie photovoltaïque.

« L'objectif d'une multiplication par cinq de la capacité solaire d'ici 2035 dans la stratégie de sécurité énergétique du gouvernement est réalisable, mais nous devons surmonter les obstacles à un déploiement généralisé, notamment un réseau limité et des pénuries de main-d'œuvre. Les discussions sur les défis auxquels est confronté le déploiement des énergies renouvelables devraient être au premier plan de la conversation.

Grèce

Octobre a été prometteur nouvelles pour la transition zéro net en Grèce, le pays fonctionnant entièrement aux énergies renouvelables pendant cinq heures pour la première fois de l'histoire. Il s'agit d'une étape importante car la Grèce vise à plus que doubler sa capacité d'énergie verte et à ce que les énergies renouvelables représentent au moins 70% de son mix énergétique d'ici 2030. Au cours de la dernière décennie, la voie du déploiement des énergies renouvelables en Grèce a rencontré des obstacles et périodes de stagnation, mais cette réalisation prouve qu'un système électrique avec des parts croissantes d'énergies renouvelables est faisable et à portée de main. Nous avons besoin d'une volonté politique et d'une action audacieuse de la part du gouvernement grec pour y parvenir.

Stefanos Lialios, Country Manager en Grèce, dit: « Nous avons besoin d'actions plus concrètes, d'une accélération de la pénétration des énergies renouvelables, qui a un peu stagné, et de la fixation d'objectifs ambitieux et réalisables. Nous devons nous concentrer à nouveau sur la lutte contre le changement climatique, car il a glissé vers le bas de la liste en raison de la crise énergétique et des guerres.

« En Grèce, nous avons besoin d'une feuille de route claire pour la décarbonisation et de plus d'investissements dans le réseau afin d'accélérer le déploiement des énergies renouvelables. Nous devons avancer à un rythme plus rapide que nous ne le sommes en ce moment. »

La France

En France, la campagne d'énergies renouvelables du président Macron a donné lieu à des engagements climatiques impressionnants ces derniers mois. La semaine dernière, législation a été approuvé qui exigera que tous les grands parkings soient couverts par des panneaux solaires. Les politiciens français étudient également des propositions de construction de fermes solaires sur des terrains vides au bord des autoroutes et des voies ferrées. Nous sommes extrêmement encouragés par les nouveaux plans, mais il existe encore des contraintes réglementaires et des processus administratifs qui ralentissent le rythme du changement.

Eric Elbaz, Responsable Pays France, dit: « Nous devons voir le respect des engagements pris lors de la COP26 en accélérant l'investissement dans les énergies renouvelables et propres. Pour atteindre le CO2 objectifs de réduction et limiter l'augmentation des températures mondiales à 1,5°C, nous devons développer une économie verte et donner suite aux promesses concernant l'aide aux pays les plus pauvres pour faire face à la crise climatique.

"Dans le contexte de crise énergétique, l'Etat français doit promouvoir des solutions alternatives respectueuses de l'environnement en libérant du foncier et en simplifiant les règles administratives."

Italie

L'Italie est l'un des pays les plus importants d'Europe et du monde en matière de production d'énergie renouvelable. L'énergie solaire représente un cinquième de toute l'énergie verte qui y est produite et couvre entre 7 et 81 TP2T des besoins énergétiques totaux du pays. Cette année, l'Italie a ouvert la voie au développement de projets agrivoltaïques, en introduisant une Régime de 1,2 milliard d'euros soutenir les investissements pour le déploiement de panneaux solaires photovoltaïques dans le secteur agricole.

Cependant, le pipeline de projets d'énergie renouvelable est encore relativement difficile à débloquer, car le cadre réglementaire du pays présente un obstacle au développement et à la construction de projets.

Federica Gallina, Directrice du développement en Italie, dit: «Nous avons besoin d'une voie claire tracée pour l'aide financière aux projets qui combinent les énergies renouvelables avec le soutien à l'agriculture et à la production alimentaire. En Italie, nous avons également besoin d'instructions claires pour les autorités nationales et locales afin de soutenir le déploiement de capitaux dans les projets d'énergie renouvelable, avec un processus d'autorisation simplifié et clair.

Partout en Europe, il est clair que le solaire sera la pierre angulaire de la transition mondiale vers une énergie propre et des émissions nettes nulles. Pour limiter l'augmentation moyenne de la température mondiale à 1,5 °C, le déploiement de l'éolien et du solaire doit être multiplié par quatre cette décennie et multiplié par dix d'ici 2050, selon l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

En fin de compte, alors que chaque pays se trouve à une étape différente de son parcours et a des obstacles individuels à surmonter, ils sont unis dans la nécessité d'accélérer le rythme du changement. Cela nécessitera d'énormes efforts de la part des décideurs politiques, des investisseurs et du secteur de l'énergie lui-même. Les technologies nécessaires pour réaliser les ambitions nettes zéro existent, mais l'occasion sera manquée sans une action rapide et audacieuse. Pour aller de l'avant, nous avons besoin de plus d'investissements dans l'énergie propre, d'une collaboration entre les secteurs privé et public et de plans d'action clairs pour éliminer les obstacles au déploiement généralisé de l'énergie solaire.

Other news

Francesca Di Carlo - Cero Generation News

Francesca Di Carlo appointed as non-executive Chairperson of Cero Generation

London, UK – Cero Generation (“Cero”), a leading specialist in solar energy development, production, and battery storage across Europe, today announced that Francesca Di Carlo ...
Cero Generation Italian Agrivoltaic aerial view. News

Cero Generation’s 70MW Italian agrivoltaic project goes live, backed by agreements with Philips and HEINEKEN 

Cero Generation (Cero) has today announced that Pontinia, its 70MW solar PV project in Italy, has now gone live. The project is the first in ...
Solar Farms and Biodiversity. Insights

Solar farms and biodiversity – time to debunk some myths 

Switching to the security of home-grown energy, such as solar, is quickly becoming a priority. With this expansion naturally comes points of contention, and a ...
fr_FRFrançais

Name

Content